L'ORIGINE

J’ai grandi à Calais, la ville de la dentelle et des six bourgeois de Rodin. J’ai avancé dans la vie en étant ni malheureuse, ni heureuse, mais ressentant en permanence une impression de grand vide. J’ai suivi un parcours de formation assez classique pour une bonne élève. J’ai ensuite travaillé une dizaine d’années dans le secteur de la musique. Petit à petit le temps s’est accéléré, et je me suis retrouvée à courir en permanence, à courir jusqu’à en être essoufflée, à ne plus comprendre ce qui se passait, pourquoi je courrais, à quoi tout ça pouvait servir. Le vide s’est agrandi. Autour de moi mes proches étaient malades, certains en mourraient, et moi je courrais. Le vide n’était plus seulement en moi mais aussi autour de moi.

Un jour je décidais qu’il était temps d’arrêter de courir. Sur le chemin pour me retrouver j’ai rencontré des personnes formidables, qui m’ont toutes permis de me reconnecter à une partie de moi. L’une des rencontres les plus importantes a été celle avec ma petite fille intérieure, que j’avais complètement arrêté d’écouter. Grosse erreur. Grâce à elle, j’ai remis les mains dans la terre, j’ai joué avec des perles et de la dentelle et j’ai repris les pinceaux et crayons. Deuxième rencontre importante : un petit singe qui depuis est à mes côtés et me pousse à croire en moi. Ce sont eux qui m’ont donc permis de renouer avec ma créativité. Ils m’ont pris par la main pour faire quelque chose que je croyais impossible : me former en design textile. J’ai donc commencé à dessiner des motifs, alors que je n’avais quasiment pas dessiné depuis 20 ans ! Mais quand on se donne une vraie chance et que l’on croit en ses rêves, tout devient possible. J’ai suivi diverses formations de designer textile, de créations de matière textile, de tissage, de broderie, de céramique, de kintsugi, de dessin, de reliure, de linogravure et enfin je me suis passionnée pour la sérigraphie qui me permet de donner vie à mes motifs sur (presque) tous les supports.

En 2014 le petit singe et moi achetons une maison aux Lilas, aux portes de Paris. Je me plonge dans les magazines et blogs de déco, les moodboards, les couleurs, les matières… Je crée alors des luminaires, des pots pour accueillir nos plantes, de la vaisselle, pour enfin avoir ce cocon qui nous ressemble et où on se sent bien.

La seconde chambre reste vide, le bébé qu’on espère n’arrive pas. Nous faisons tous les examens pour en connaître la raison : infertilité inexpliquée, comme 10% des couples qui n’arrivent pas à concevoir. Pour mettre toutes les chances de notre côté, nous adoptons un mode de vie de plus en plus sain. La nature, le fait main, le besoin de prendre le temps, la simplicité et la féminité prennent de plus en plus de place dans ma vie. Relativiser, destresser, se reconnecter à la nature, cesser cette course effrénée contre le temps.

À ce moment-là, plusieurs reportages édifiants sur de grandes marques de la mode et de la décoration reviennent sur les ravages de l’industrie textile : les conditions de travail inhumaines ; la toxicité des teintures utilisées dans l’industrie textile ; l’augmentation des cas de cancers, de stérilités, de fausses couches parmi les travailleurs du textile, les fermiers alentour, les employés en boutique qui manipulent les articles ; l’impact sur notre alimentation via les particules qui passent dans les machines à laver… Une boucle toxique qui empoisonne la terre entière.

Dans le même temps je suis licenciée pour raisons économiques. Je me focalise sur le positif et les petits moments de bonheur et décide de vivre pleinement ma vie. C’est décidé : j’élimine les produits polluants ou dangereux pour la santé et ceux dont je doute du mode de production et je privilégie les achats de seconde main ou la production locale et artisanale, dans le respect de l’environnement et de l’humain.

Je décide d’agir pour diffuser ces valeurs et créer un environnement doux et rassurant, mais aussi joyeux, stimulant et coloré. Je crée Atelier Moors, proposant des objets qui font du bien, qui protègent ou donnent confiance en soi, avec de belles matières naturelles, de fabrication française et artisanale et à prix juste.